mon prix littéraire à moi

Publié le par sophie

Ces derniers temps, j'ai lu pas mal de romans ado. Un seul sort du lot, et comme par hasard,  je m'aperçois aujourd'hui que son auteur, Joyce Carol Oates, vient d'obtenir le prix Femina langues étrangère pour son roman Les chutes.
Comme quoi, vous pouvez faire confiance à mes critiques littéraire, car bien que rudimentaires, elles savent reconnaitre le bon du mauvais, et les auteurs à talent... (Cela dit, si vraiment la culture littéraire m'étouffais, j'aurais reconnu le nom de cette auteur bien avant de lire Zarbie les Yeux verts, je l'aurais lu d'un oeil bien plus critique et je l'aurait démonté à mort parce j'aurais su que Joyce Carol Oates est une auteur prolifique, récompensée par moulte prix littéraire depuis de nombreuses années, et que si je veux un jour être critique littéraire à Télérama, ça le fait pas d'aduler et d'être trop sympa avec les gens qui on obtenu des prix... Ok j'arrête)

Voici donc, mesdames, messieurs, Zarbie les yeux vert:



Francesca, dite Francky est une ado plutôt sympa, équilibré et populaire (son père est une ex star du football reconverti en chroniqueur sportif adulé du public...)
Elle habite avec ses parents, son grand frère et sa petite soeur dans une villa ultra moderne près de Seattle. Elle fréquente grâce à son père une école et des personnes haut standing.
Elle à néanmoins les pieds bien sur terre, et comprend bien que lorsque sa mère décide d'aller habiter à mi-temps dans sa petite maison sur la côte pour mieux se consacrer à sa nouvelle passion, l'art, et à ses nouveaux amis, cette famille parfaite est sur le point de se désagréger...

Dans cette famille ou le père est la référence incontournable, comment vont réagir les filles lorsque leur père va les conditionner jusqu'à ce qu'elles haissent leur mère?

Ce roman qui resseble à s'y méprendre à un roman de vie sympathique est en réalité un thriller psychologique extrêmement efficace.
On s'y laisse prendre par ce côté léger, côte Ouest et paillettes, et on se retrouve dans la tête d'une ado manipulée et bien plus forte qu'elle en à l'air...

Zarbie les Yeux Verts
De Joyce Carol Oates
Collection Scripto
Gallimard.


Publié dans ROMANS

Commenter cet article

Pauline 25/08/2010 15:53



J'ai lu ce livre l'année dernière il me semble et pourtant, il m'est vraiment resté en mémoire ... une histoire surprenante, déroutante. Un pur bonheur ! 



Olivier 07/02/2008 15:34

Le dernier est encore meilleur "Sexy"

brigitte 31/12/2005 20:24

eh bien voilà jel'ai lu !! je ne sais par quel hasard, le père Noel (vraiment très fort) l'a déposé à la maison, (bon d'accord pas  pour moi  ) et je confirme persiste et signe Carol Oates assure un maximum, c'est son premier roman ado que je lis.On y retrouve l'ambiance des ses romans adultes  c'est sombre, noir, sans être du polar tout à fait, on bascule vite c'est vrai vers un thriller psychologique angoissant , perturbant.
Du grand roman.
belle découverte melle Sophie!!

brigitte 15/12/2005 17:51

tu sais Sophie, je lis quasiment tous les romans adultes(je suis grande maintenant !) de Carol Oates, j'aime beaucoup, c'est sopuvent à la limite du policier, , et toujours des ambiances lourdes, pesantes qui finissent par s'installer petit à petit, j'ai sur ma table de chevet "les chutes", mais celui que tu présentes je le lirai !